Le mot du Directeur

JPEG - 55.7 ko
Le directeur de l’IDESUF  

Mesdames, Messieurs,Chers Collègues,

Depuis 1995, l’IDESUF assure à Bordeaux une préparation aux concours d’agrégation en droit, science politique, sciences économiques et gestion du CAMES   avec l’appui de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF  ) et le soutien de la Région Aquitaine, de l’Université Montesquieu-Bordeaux IV et du Secrétaire Général du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES).

Par cette préparation unique en son genre et par sa durabilité, l’IDESUF a offert aux candidats toutes les sources de documentation possibles et de très nombreuses opportunités de contacts avec les professeurs de Bordeaux et d’autres universités françaises.

Plus de quinze ans après le lancement de cette préparation, il a paru nécessaire de franchir une nouvelle étape et de transformer les modalités de la contribution de l’IDESUF au développement de l’enseignement supérieur francophone dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion. Ainsi, depuis 2012, et dans le cadre du projet de l’Agence universitaire de la francophonie « Horizons francophones », l’IDESUF organise « Les Entretiens du CAMES à Bordeaux », formule inédite de rencontre qui est l’occasion d’accueillir les lauréats du dernier concours d’agrégation en vue de les accompagner dans les nouvelles activités et responsabilités universitaires qui sont désormais les leurs. Chaque session des Entretiens du CAMES se conclut par un colloque qui avait pour thème, en 2012, « Quel service public de la justice en Afrique francophone ? » (à paraître Bruylant-de Boecke, 2013).

Les avantages comparatifs de ces différentes sessions de préparation et de formation sont considérés par tous comme particulièrement forts. Outre les succès obtenus aux concours et le désenclavement disciplinaire de nombre d’enseignants-chercheurs, les activités de l’IDESUF ont permis la création et le développement d’un véritable réseau de chercheurs et enseignants au sein de l’espace francophone, très actif et facilement mobilisable, comme en témoignent l’organisation en commun de plusieurs colloques internationaux de haut niveau, la promotion de diplômes communs ou encore les nombreuses participations aux jurys de thèses et programmes de recherches.

En 2013 et après, l’IDESUF continuera à porter les valeurs de la francophonie universitaire et à accompagner les projets structurants des universités africaines francophones dans le cadre du CAMES.

Bonne visite de ce site dont l’espace est le vôtre.

Fabrice Hourquebie  ,

Professeur de droit public

Directeur de l’IDESUF

PDF - 839.6 ko
CV_academique