Modalités de la préparation

Jusqu’en 2012

La préparation était consacrée à l’entraînement aux épreuves du concours (leçon, présentation des travaux) auxquelles les candidats étaient soumis. Les candidats avaient des entretiens individualisés avec les professeurs pour définir et discuter de leurs projets d’articles et de leurs recherches en cours. Ils avaient, en outre, l’opportunité d’approfondir leur documentation. Des conférences et séminaires étaient organisés pour faire le point sur la méthodologie et les développements récents des disciplines.

Ces sessions d’une durée de 3 semaines étaient animées par des personnalités universitaires et scientifiques les plus compétentes : plus de cinquante professeurs venant d’universités et établissements d’enseignement supérieur francophones d’Afrique, d’Europe, du Québec.

Les candidats à la préparation étaient présentés par les universités (doyens, recteurs ou présidents), qui s’assuraient qu’ils sont agrégatifs et en toute hypothèse docteurs, et sont sélectionnés par l’IDESUF  .

Les sessions se déroulaient durant le mois de septembre ; elles avaient lieu dans les locaux de l’Université Montesquieu-Bordeaux IV, sur le domaine universitaire de Pessac-Talence. Les candidats avaient accès à la bibliothèque universitaire, aux centres de recherche et de documentation spécialisés et aux salles d’informatique.

Depuis Septembre 2012

Dans le cadre du projet de l’Agence universitaire de la francophonie « Horizons francophones », l’IDESUF organise durant huit jours “Les Entretiens du CAMES  ” qui sont l’occasion d’accueillir les derniers lauréats du concours d’agrégation en vue de les accompagner dans les nouvelles activités et responsabilités universitaires qui sont désormais les leurs.

Les Entretiens permettent notamment d’encadrer les nouveaux professeurs dans la perspective de la titularisation.

Sont admis de plein droit les agrégés des derniers concours.