Session Octobre 2012, Entretiens du CAMES (Bordeaux) en sciences juridiques et politiques

En accord avec les instances du CAMES   et de l’AUF  , et dans le cadre du projet « Horizons francophones », l’IDESUF   réoriente une de ses missions sur l’accompagnement des lauréats afin de les aider, notamment, à préparer leur titularisation. Les 14 agrégés du dernier concours en droit et sciences politiques ainsi que plusieurs Ainés impliqués à divers titres dans le fonctionnement du CAMES étaient présents du 22 au 26 octobre 2012 à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV dans le cadre de la première édition des « Entretiens du CAMES en sciences juridiques et politiques à Bordeaux » ; une édition similaire s’est tenue à Cotonou pour la science économique et la gestion du 6 au 8 décembre dernier.

JPEG - 4.4 Mo
Le Pr. HOURQUEBIE  , directeur de l’IDESUF, entouré des Pr. BLEOU (à g.) et HOLO (à dr.)

Cette semaine a été rythmée comme suit :

  • lundi 22, 17h30-19h30 salle RG, PJJ, Conférence autour du dernier numéro de la revue Afrique contemporaine sur Les tabous du constitutionnalisme (il s’agit de la publication de certaines communications présentées en juin 2011 au colloque organisé à Lomé par le CERDRADI   et le Centre de droit public de Lomé) ;
  • 23, 24 et 25 de 14h à 17h30, en salles 2B, 1L, 1L, PJJ, trois ateliers thématiques autour de questions fortes pour les universités africaines : la structuration de la recherche ; les méthodes d’enseignement du droit et de la science politique ; et le rôle des NTIC dans la préparation à distance du concours CAMES, une plate forme numérique dédiée au CAMES devant être présentée à cette occasion ;
  • vendredi 26, amphi 2N, PJJ, un colloque sur le thème transversal suivant ’Quel service public de la justice en Afrique francophone’, afin que nos collègues de droit public, privé et sciences politiques puissent intervenir ; puis une réception en l’hôtel de ville de Bordeaux.

Le reste du temps était réservé aux travaux et recherches en bibliothèques et aux rencontres informelles entre collègues.

JPEG - 4.3 Mo
Les auditeurs, agrégés de la session 2011 du CAMES. En face, le Pr. AIDARA Moustapha du Sénégal.

Le succès de la formule aussi bien à Bordeaux qu’à Cotonou, conduit à l’IDESUF à proposer le regroupement à Bordeaux, en octobre 2013, des lauréats en science juridique, politique, économique et gestion, afin de travailler ensemble sur des questions structurantes pour les universités francophones.

Document(s) téléchargeable(s)

Le programme de la journée du colloque sur le (...)
Le programme de la journée du colloque sur le (...)
PDF - 294.7 ko
PDF - 294.7 ko

Nouvelle publication (2017) : Pluralisme juridique et droits fondamentaux"sous la direction du professeur Fabrice Hourquebie


PDF - 313.4 ko
PDF - 313.4 ko

Parution de l'ouvrage « Quel service public de la justice en Afrique francophone ? »

Sous la direction du professeur Fabrice Hourquebie  , l’ouvrage "Quel service public de la justice en Afrique francophone ?’’, issu du colloque des premiers Entretiens du Cames   (Bordeaux, octobre 2012), vient d’être publié chez Bruylant.
PNG - 205 ko

Le professeur HOURQUEBIE, membre du jury du 16 ème concours d'agregation CAMES

Le professeur Fabrice Hourquebie  , Directeur de l’IDESUF  , a été désigné pour être membre du jury de droit public du 16ème concours d’agrégation CAMES  (Section Droit public) qui se tiendra à Brazzaville à compter du 11 novembre 2013.